le 14 septembre 2020
 
Organisé le jeudi 24 septembre 2020, de 10h à 11h30
 
La rentrée associative oblige les associations à prévoir les protocoles sanitaires à suivre pour tous les publics qui participeront aux activités.
 
Plusieurs difficultés se présentent alors. En fonction des activités (sport, activités culturelles, ...), des conseils pratiques sont partagés par les fédérations ; elles diffèrent d'un type d'activité à l'autre et sont parfois différentes des préconisations classiques limitant l'utilisation des salles à 10 personnes; comment s'y repérer au milieu de toutes ces différences ? Pour les associations utilisant des salles mises à disposition par une collectivité, qui doit édicter le cadre : l'association ou la collectivité ?
 
Dans un premier temps, ce webinaire permettra un rappel des définitions des responsabilités civiles et pénales d'un responsable associatif, des bénévoles et des adhérents, et les aidera à se situer face aux risques encourus.
Ensuite, il procèdera à un rappel du cadre applicable issu du décrêt du 10 juillet. Enfin il présentera un cas pratique de protocole sanitaire mis en place pour gérer les salles dédiées aux associations de la ville de Rouen.
 
 
Intervenants :
Jean-Yves Delecheneau, juriste, Responsable Missions assurances et représentation de SMACL Assurances
Maxime Gohin de Caldas, gestionnaire des salles Culture Jeunesse et Vie associative à la ville de Rouen
Paul BUCAU, chargé de missions RNMA
 
Posez vos questions en amont !
Vous pouvez partager vos questions en amont de ce webinaire, nous nous efforcerons d'y apporter des réponses.
 
Renseigner vos questions dans ce formulaire
 
Pour plus d'infos, rendez-vous sur notre site
ou contactez :
 
Paul BUCAU
 
Chargé de mission - RNMA
Tél : 06.88.24.30.27
 
Cet évènement est organisé en partenariat avec la mutuelle SMACL, avec le soutien technique de notre partenaire Chorum.
 
 
Réseau National des Maisons des Associations
1 allée Monseigneur Jean-René Calloc'h
29000 QUIMPER
Facebook
Twitter
Youtube
 
Si vous souhaitez vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici